Chargement en cours

REFLECHISSONS ENTRE-NOUS...

Retour
Capture.GIF
mer. 10 avril 2019

Ces derniers temps, que ce soit au travers des discussions bien diverses avec nos connaissances, entre responsables d'associations ou en "post-congrès" le sujet évoqué est souvent celui des économies annoncées par l'EFS lesquelles ruissèleront au travers de nos amicales.

L'un des sujets couramment évoqués ces derniers temps est celui des frais de collation qui de 4,20 € devrait bientôt passer à 3,00 €, et ce à l'issue des réunions nationales entre commission fédérale et EFS.

Selon les retours que nous recevons, un certain nombre d'associations se décideraient le moment venu à reprendre l'ancienne habitude des fameux plateaux insipides proposés par l'EFS au risque de voir fuir les donneurs….

Et face à cette situation nous retrouvons sur les réseaux sociaux les publications nous vantant les collations servies par les Grands Chefs et les Grands Restaurants… (à quel prix ??), nous présentant des oeuvres de Meisenthal (à quel prix ??) et les exemples ne manquent pas.

Pendant près ou plus de 40 ans nous avons, chez nous en Alsace, connu d'excellents résultats, principalement au sein de nos associations rurales lesquelles, s'il faut le rappeler, représentent pratiquement 76 % des dons… qui avec le système des minibus peuplent les dons de plasma.. C'était malgré tout ce que l'on veut nous faire croire aujourd'hui, les belles années de la transfusion.

Aujourd'hui tous ces exemples qui nous ont convaincu pendant des décennies, qui ont fonctionné, faut-il absolument les casser pour faire des essais autres.

Supprimer des flyers, le ramassage par minibus, changer les horaires, limiter la convivialité en présentant des collations au goût douteux, orienter le donneur vers les Maisons du don ou les sites fixes… tout cela amènera une démobilisation importante des associations organisant les collectes, mais aussi des donneurs.

Et… on reviendra en arrière, on collera des rustines en espérant revoir les objectifs atteints au cours des dernières années..

REFLECHISSONS AVANT DE CASSER CE QUI A FONCTIONNE...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation notamment l’utilisation de cookies afin d'améliorer la qualité de vos visites et réaliser des statistiques.
Mentions légales / Politique de confidentialitéX