Chargement en cours

Actualités

Strasbourg : contre un don du sang, une visite du musée d'art moderneModifierSupprimer

title-1618245532.jpg
mar. 13 avril 2021

Près de 200 personnes ont participé ce lundi 12 avril à la collecte de sang organisée par l’Établissement français du sang Grand Est dans la nef du Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg. L’occasion d’une visite inédite alors que le musée est fermé depuis fin octobre.

Face à l’œuvre monumentale de Gustave Courbet, Le Christ quittant le prétoire, Thomas est ébahi. Julie, la médiatrice explique l’origine du tableau, précise que l’immense salle du Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg (MAMCS) a été construite spécialement pour cette toile d’exception.

« Un musée vide cela n’a pas de sens »

Le Strasbourgeois n’a jamais mis les pieds au MAMCS. « Sur le web, on n’a pas ce ressenti, le Christ a presque une taille humaine », relève Thomas sensible aux jeux de couleurs, de lumière. Port du masque, distanciation physique, gel hydroalcoolique… Toutes les conditions sont réunies pour une visite unique alors que les musées sont toujours fermés.

Contraint de (re) fermer ses portes en octobre 2020, le MAMCS était hier exceptionnellement accessible au public pour une collecte de sang organisée de 12h30 à 18h30 par l’Établissement français du sang Grand Est (EFS). Comme 200 autres personnes, Thomas s’est allongé sur l’un des douze lits installés au cœur de la nef du MAMCS. Au fond, l’œuvre de Bertrand Lavier, la Giulietta rouge « ready-destroyed » est entourée de tables où les donneurs prennent leur collation après le prélèvement sanguin.

« On est content de revoir du monde dans les salles du MAMCS, indique la médiatrice. Un musée vide cela n’a pas de sens ». Pour la directrice du MAMCS, Estelle Pietrzyk « c’est essentiel de montrer que le musée peut aussi avoir ce rôle-là ». Elle envisage de « réflechir à une suite avec l’EFS »

« C’est fluide, affirme Anne, l’une des six infirmiers-préleveurs, un tiers des personnes que l’on a reçues donnent leur sang pour la première fois ». Auparavant, les personnes qui se sont préalablement inscrites en ligne ont un entretien avec un médecin. L’EFS a mobilisé 13 personnes pour cette collecte quand beaucoup d’autres ont dû être annulées en raison du reconfinement.

Dans la salle des impressionnistes

Alexandre, 42 ans, n’était pas revenu au MAMCS depuis un an. « J’ai vu l’info sur les réseaux sociaux et je me suis inscrit tout de suite, l’occasion était trop belle ; j’espère que cela se refera ». Avant de se plonger dans les peintures de Victor Brauner, il redécouvre la formidable sculpture de Niki de Saint Phalle. Dans la salle des impressionnistes, Claude Monnet dialogue avec Alfred Sisley, et Arnaud se régale. « Cela fait vraiment plaisir, affirme l’étudiant, d’être solidaire et de bénéficier de cette visite ».

Seules les salles du rez-de-chaussée ont été ouvertes pour l’occasion. L’une des quatre médiatrices commente les sculptures de François-Rupert Carabin, natif de Saverne, dont beaucoup sont exposées au Louvre, à Paris. L’une préparatoire en résine représente une femme nue avec une coiffe alsacienne, contemporaine de l’annexion de l’Alsace, en 1871. « L’ensemble des pièces va composer un nouveau parcours Carabin au sein du musée, qui on l’espère, pourra rouvrir à la mi-mai ».

Source DNA 13.04.2021

Jean-Claude SCHMITT nous a quittés..ModifierSupprimer

DC SCHMITT JC.gif
ven. 12 mars 2021

C'est très attristés que nous apprenons la disparition soudaine de notre Ami Jean-Claude, Président de l'Amicale de Wissembourg.

Toujours disponible pour défendre et développer le don de sang, toujours souriant, Jean-Claude va nous manquer lors de nos réunions.

Nous garderons de lui le souvenir d'un homme juste au service de son prochain.

Le Président, les membres du Bureau et du Conseil d'Administration de l'UD 67.

Armand GRAFF, Président d'Honneur de l'ADSB D'ERSTEIN, nous a quittés...ModifierSupprimer

décès M. GRAFF.gif
lun. 8 mars 2021

Le Comité de l'Association pour le Don de Sang Bénévole d'Erstein

a appris avec tristesse le décès de

                                                Monsieur Armand Graff

                                    Membre de l'association de 1990 à 2020

                                                Président de 1998 à 2012

Par son souci de la promotion du don de sang bénévole et de ses valeurs éthiques

( gratuité, anonymat , non-profit et bénévolat) , M.Graff a contribué à sauver des vies.

L'ensemble du comité et les membres de l'Association présentent à la famille éprouvée

leurs plus sincères condoléances et rendent un dernier hommage à leur défunt président.

A la Robertsau les CRS donnent leur sangModifierSupprimer

title-1612297426.jpg
jeu. 4 février 2021

Les policiers de la CRS 37 et des membres de la police municipale ont versé leur sang mardi. Ce don à l’établissement français du sang est le bienvenu en cette période de crise. Cela permet également de réaffirmer la devise des compagnies républicaines de sécurité : servir.

Tout est parti d’une affiche qu’a vue le major Eric Waechter, chef de section à la CRS 37 et chargé de la communication. « Il était indiqué que l’EFS (établissement français du sang) avait un besoin urgent de sang. » À peu près dans le même temps, il apprend que des collègues CRS ont été blessés en service. « Ça nous arrive de verser notre sang sur la voie publique. Nous sommes des cibles à cause de notre uniforme, déplore-t-il. C’est pareil pour les policiers, les gendarmes, les pompiers, le personnel des hôpitaux… » Les deux images se sont alors rapprochées avec en rajout la devise des CRS : servir. « Ce sang, nous choisissons de le verser volontairement pour une cause noble, humanitaire et qui demeure anonyme » .

Ce qui fait que ce mardi, la salle de télévision de la CRS 37, au cœur de la Robertsau, a été transformée en quasi-hôpital de campagne. Il y a une admission avec deux agents d’accueil, un gestionnaire de flux, trois personnes, dont un médecin, qui prennent les renseignements avant les dons et cinq infirmiers pour effectuer les prélèvements, sans oublier un chauffeur de l’EFS pour transporter tout ce petit monde et le matériel jusque-là. « Un don comme celui-ci est extrêmement important pour nous, note le Dr Sophie Reuter, responsable prélèvement Bas-Rhin pour l’EFS Grand Est. Nous sommes dans une période de crise avec une grande fluctuation des réserves. » Ainsi la situation sanitaire a-t-elle rendu difficile les collectes dans les entreprises. Restent les collectes communales. « Avec ce prélèvement, c’est un nouveau partenariat, insiste la médecin. Nous sommes ravis d’être ici. Nous souhaitons revenir régulièrement. »

En effet, outre des besoins constants, le sang est en plus un produit périssable. Avec une poche de « sang total », les équipes de l’EFS séparent les globules rouges (qui durent 42 jours), les plaquettes (sept jours) et le plasma (trois ans). « Avec un don, on peut sauver trois vies », détaille le Dr Reuter.

Les dons ont commencé à 10 h. Il faut compter entre trois quarts d’heure et une heure par don. Ensuite, direction le bar, rouvert exceptionnellement, pour une collation. Le major passera vers midi, le commandant Thierry Verdon, le patron de la CRS 37, vers 13 heures. « Le but est de ne pas être spectateur de la vie mais acteur, déclare le commandant. Le CRS est un citoyen à part entière. Nous sommes là pour faire un travail républicain et être au service de la population. » Et se retrousser les manches quand il faut.

Etablissement français du sang, 10 rue Spielmann à Strasbourg, ouvert du lundi au vendredi de 7 h 45 à 19 h 45. On peut donner son sang malgré le couvre-feu avec l’attestation de sortie avec la case aide à une personne vulnérable cochée. 03 88 21 25 25.

Source DNA

EFS : situation maîtrisée en 2020, « petite inquiétude » en 2021ModifierSupprimer

title-1611576064.jpg
mar. 26 janvier 2021

Pour juger de la situation des dons de sang, « il faut voir à une échelle régionale et nationale. Notre vision est de toujours assurer un niveau de stock pour assurer dix jours de distribution. Les collectes sont organisées pour tendre vers cet objectif », rappelle Christophe Forny, le responsable des prélèvements du Haut-Rhin à l’EFS (Établissement français du sang) Grand Est.

Or, en 2020, « les circonstances sanitaires n’ont pas facilité l’organisation des collectes, en particulier dans le Haut-Rhin », poursuit le médecin. Une centaine a été annulée dans le département (687, contre environ 780 prévues), entre mars et décembre. Une dizaine dans les communes, l’essentiel dans les lycées, les universités, les entreprises, etc. « Nous avons dû réagir. En proposant à certaines amicales d’ajouter des collectes. » Et en « augmentant considérablement l’accueil des maisons du don de Colmar et Mulhouse ». Ce qui a permis de « maîtriser la situation », avec une collecte de 41 620 poches en 2020, soit environ mille poches de moins qu’en 2019. Christophe Forny nuance : « Les hôpitaux ont aussi réduit leurs activités. Ça a permis d’assurer l’approvisionnement, mais la situation reste tendue. »

Le responsable des prélèvements fait part d’une « petite inquiétude » pour ce qui concerne le début 2021, « qui commence doucement, avec 15 % et 20 % de donneurs en moins ». Comme si, « à l’heure actuelle, il y avait un malentendu sur le couvre-feu », note Christophe Forny, qui insiste : « Les dons de sang sont maintenus et sont une condition dérogatoire » pour se déplacer après 18 h et le début du couvre-feu.

Source DNA 25/01/2021

DU CHANGEMENT A L'UD...ModifierSupprimer

Capture.GIF
jeu. 26 novembre 2020

Lors du Conseil d'Administration qui s'est tenu par audioconférence le 24 novembre 2020, les administrateurs de l'UD 67 ont élu leur nouveau Président.

A la quasi-unanimité le vote réalisé la veille par courrier c'est Joël STEINMETZ, Président de l'Amicale de Marckolsheim, Administrateur de l'UD, qui s'est vu confier la tâche de diriger notre mouvement au niveau départemental.

 

Un grand bravo à lui, et surtout MERCI de s'être engagé pour être à côté de nos associations pour les années à venir.

(voir également le Flash-Infos numéro 90)

 

 

Marius SCHWARTZ Administrateur de l'UD 67 nous a quittés.ModifierSupprimer

schwartz-marius-0.jpg
ven. 15 mai 2020

Notre Ami, Marius SCHWARTZ, Administrateur de l'Amicale de Schiltigheim, Membre du Conseil d'Administration de l'UD 67, après une longue et pénible bataille contre la maladie, nous a quitté ce matin 15 mai 2020.

Une triste nouvelle qui va secouer notre mouvement, tellement il était proche de chacun d'entre-nous, joyeux et toujours de bonne humeur.

 

Nos pensées vont à son épouse et à sa famille.

 

Merci Marius de nous avoir permis de faire un bout de chemin ensemble au service de la Transfusion Sanguine.

 

 

INFOS DIVERSESModifierSupprimer

LOGO CIGOGNE.PNG
mer. 29 avril 2020

-Vous consultez tous les jours notre site Internet : rendez-vous sur la page accueil, à gauche, vous y trouverez les articles fournis par nos amicales, ou relevés dans la presse.

Ces articles sont consultables pendant un mois avant d'être supprimés.

Vous pouvez également proposer ces publications vous-mêmes en vous connectant sur la rubrique ACTUALITES MEMBRES et "Proposer un article". Celui-ci nous parviendra et sera validé après contrôle.

 

-La rubrique FLASH INFOS a été nettoyée : les premiers numéros ont été archivés. Si vous désirez néanmoins les consulter, faites-nous un petit mail, nous les gardons en archive. (Pour recevoir la totalité des parutions, une clef USB est nécessaire)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation notamment l’utilisation de cookies afin d'améliorer la qualité de vos visites et réaliser des statistiques.
Mentions légales / Politique de confidentialitéX